Côte d’Azur - Cannes : les Scandinaves investissent toujours

22 novembre 2017


La renommée de Cannes n’est plus à faire. La cité attire un grand nombre d’étrangers aisés à la recherche d’un pied-à-terre au bord de la mer, mais aussi des retraités désirant profiter de la douceur du climat et du soleil, sans oublier les investisseurs. Comme un peu partout en France, le marché immobilier cannois connaît une très belle année 2017. L’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron n’est pas étrangère à ce dynamisme dans une ville très tournée vers l’international. « Il y a un sentiment positif vis-à-vis de la France, particuliè-rement depuis l’élection présidentielle », explique Johan Wretman fondateur et président de Wretman Estate.



Effet Macron

« Emmanuel Macron ins-pire confiance aux étrangers. Ce qui est nouveau puisque de 2008 à début 2017, la France était plutôt vue pour ses cô-tés négatifs, avec une croissance quasi nulle, un taux de chômage élevé et peu de changements au niveau politique. On sent aujourd’hui que des choses se passent. Il y a de la positivité dans l’air et le côté psychologique est très important quand on veut investir dans l’immobilier », pour-suit Johan Wretman. 



Difficile de trouver un T4 sur la Croisette

Preuve de cette vitalité, l’agence Wret-man Estate affiche un chiffre d’affaires en hausse de près de 60% par rap-port à l’an passé. « Le marché cannois est particulièrement dynamique en ce moment », renchérit Adrien Grosjean, directeur de l’agence Le Lys Immobi-lier. « Tous les voyants sont au vert ! Le nombre de transactions est clairement en hausse par rapport à 2016, et les prix restent globalement stables. » Parmi les biens les plus recherchés actuellement sur la Croisette, les appartements avec 3 chambres. Des produits que l’agence Cannes Rossi Croisette a le plus grand mal à trouver. « Il y a en effet beaucoup plus de 3 pièces, souvent de grande sur-face, mais vraiment très peu de 4 pièces dont les budgets peuvent dépasser les 4 millions d’euros », précise Brigitte Rossi, sa directrice.



Les petits produits restent demandés

Il existe également toujours une demande pour les petits produits. « Il s’agit sou-vent d’étrangers à la recherche d’un petit pied-à-terre dans le Carré d’Or qui souhaitent venir passer quelques semaines dans l’année sur la Côte d’Azur et louer leur appartement pendant les salons. Des biens que l’on peut négocier autour des 200000 euros dans des immeubles sans grand standing », ajoute Brigitte Rossi.



La résidence secondaire avant tout

Régis Masselot, gérant des agences Estate Service Californie et Palm Beach, dont la clientèle est essentiellement scandinave, et notamment suédoise, explique pour sa part que « les gens à la recherche d’une résidence secondaire (environ 60% de la demande), visent principalement des 2 et 3 pièces entre 250000 et 700000 euros ». L’agence a ainsi récemment vendu sur la Basse Californie un 3 pièces de 65 m2, à rénover, 400000 euros. Un T2 de 65 m² dans le même secteur avec une terrasse de 14 m², dans une résidence de standing avec piscine, est parti pour 380000 euros.



Moins de stock pour les biens de haut standing

Davantage tourné sur les biens de haut standing, très demandés par sa clientèle suédoise, Johan Wretman recon-naît que la résidence secondaire représente environ 85% de sa demande. Le profes-sionnel note observer un léger biais haus-sier au niveau des prix : « le stock de biens à la vente a un peu diminué, notamment au niveau des biens haut de gamme ». Le président de Wretman Estate a récem-ment vendu un bel appartement de 193 m2sur la Croisette, occupant le dernier étage d’un petit immeuble, pour près de 6 millions d’euros. Un bien en mandat exclusif confié par des Suédois. Toujours sur la Croisette, un produit de 142 m² a été négocié près de 2,7 millions d’euros.


Régis Masselot Gérant des agences Estate Service Californie et Palm Beach

Le millésime 2017 s’avère très bon puisque l’agence a quasiment doublé le nombre de transactions par rapport à l’an dernier. Les prix se maintiennent, avec un léger biais haus-sier depuis la fin du premier trimestre. 

04 93 45 62 51 
estate-service-cannes.com
2, place de l’Etang
06400 Cannes 

Adrien Grosjean Directeur de l’agence le Lys Immobilier

Le marché de l’investissement est particulièrement porteur dans la mesure où les taux de rentabilité sont parmi les meilleurs de la région. Il est en effet courant d’obtenir des taux de 10 % net, avec des biens qui prennent de la valeur. 

04 93 39 50 80 
lelys.immo.fr
Marché Gambetta, 7, rue Jean-Jaurès
06400 Cannes

Johan Wretman fondateur et président de Wretman Estate

Les zones les plus recherchées restent le Palm Beach, la Croisette, la Banane (entre la Croisette et la voie rapide) et le boulevard du Midi, entre le Vieux Port et le square Mistral. 

04 92 98 92 54 
wretmanestate.com
19, rue des serbes
06400 Cannes



En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer