Demeures et résidences de Cannes : Le Gallia

13 septembre 2019

Le Gallia

23-25 boulevard Montfleury, Cannes

C’est au 19e siècle que la ville de Cannes prend son essor, c’est un Lord chancelier anglais, le Lord Brougham qui en s’y installant attira toute l’aristocratie anglaise et européenne.

Ces familles fortunées construisent des résidences secondaires pour y passer leur hiver ce qui permit à Cannes de se développer. Le port de pêche se transforme en lieu de villégiature des grands de ce monde. Le Gallia est une institution du quartier Montfleury et il est un des symboles de cette époque.

Nous allons vous en dévoiler un peu plus sur cette immeuble chargé d’Histoire.

Cette résidence de standing composée de trois bâtiments, était à l’origine un casino appelé le « Casino des fleurs » construit en 1888 pour les joueurs les plus fortunés de Cannes. La ville se devait d’avoir un casino prestigieux afin d’éviter à ses adeptes de se déplacer à Nice ou Monaco. L’édifice était également composé d’un théâtre, d’un vélodrome, et de salles de concerts.

Par la suite en 1901 le bâtiment est agrandi pour devenir un palace, le « Gallia Palace ». Ce bâtiment, qui date de la fin du 19e siècle, a reçu des modifications architecturales. Il fut détruit en 1959 pour être reconstruit en gardant la même structure mais dans un autre style correspondant aux critères des années 60, avec l’objectif de créer des logements.

La toiture est détruite et le bâtiment agrandi de deux niveaux, une nouvelle façade laisse place à des loggias au détriment des grandes verrières, le palace devient « la résidence Gallia » que nous connaissons tous.

Les derniers vestiges de l’édifice original sont le parc et le portail de la résidence.

Martin DEMARLE

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte